lundi 1 février 2016

Le changement climatique : une crise qui impacte particulièrement les femmes

Nous vous invitons à une rencontre-débat sur le thème de l'impact du changement climatique pour les femmes.

Elle aura lieu le samedi 13 février de 9h à 12h au restaurant "Toutes les couleurs", 1 rue Imbert Colomès, Lyon 1er. 

lundi 25 janvier 2016

Communiqué de Femmes solidaires du Rhône suite aux plaintes de 3 femmes contre un élu de Vaulx en Velin

Femmes solidaires du Rhône veut apporter par ce communiqué son soutien aux trois femmes qui ont eu le courage la semaine dernière de porter plainte contre un élu de la ville de Vaulx en Velin, entrainant le 23 janvier sa mise en examen pour viol, agressions sexuelles et harcèlement sexuel aggravés par la circonstance de son abus de fonction.

Chaque année en France, on estime que 84 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de viols ou de tentatives de viol. Seules 10% d’entre elles osent porter plainte. Les femmes ont encore trop souvent peur de ne pas être crues, d’être considérées comme responsables du crime dont elles sont en réalité les victimes.
Notre association encourage les femmes à porter plainte contre tout type de violences et les accompagne dans cette démarche si elles le veulent.

Nous souhaitons aussi souligner la démarche appropriée de Mme Hélène Geoffroy, Maire de Vaulx en Velin, qui a immédiatement réagi lorsqu’elle a eu connaissance de la situation en encourageant l’employée municipale victime à porter plainte et en retirant à l’adjoint concerné ses délégations et responsabilités.

vendredi 15 janvier 2016

Cologne : Les attaques contre les femmes doivent cesser

Lors du nouvel an à Cologne, plus d’une centaine de femmes ont été victimes de vols, agressions physiques et sexuelles et pour certaines même de viols.
Les attaques ont eu lieu à proximité de la gare.

Femmes solidaires est profondément choquée de ces violences contre des femmes. Tant par leur ampleur que leur gravité, elles soulèvent bien des questions.

Nous sommes solidaires des victimes, à qui nous adressons notre chaleureux soutien.

Il est indispensable que toutes les personnes impliquées dans ces actes odieux soient arrêtées et que justice soit rendue. Entre 200 et 1000 hommes auraient été les auteurs des attaques. Pour l’heure, seulement une trentaine d’entre eux auraient été arrêtés.

Selon les dernières informations, 121 plaintes ont été déposées : nous ne le savons que trop bien, les agressions sexuelles et les viols sont souvent peu reportés. Le nombre de victimes est vraisemblablement bien plus important.

La violence contre les femmes n’est malheureusement pas une réalité dépassée.

Des faits similaires, bien qu’ayant touché moins de personnes, auraient eu lieu dans d’autres villes d’Allemagne mais aussi à Helsinki et possiblement à Zurich.

Les attaques contre les femmes doivent cesser !

lundi 7 décembre 2015

En état de choc, mais toujours en résistance !

Les résultats des élections du 6 décembre 2015 plongent le pays dans un chaos politique inégalé depuis le début de la Vème république. L’inconcevable il y a encore quelques années vient de se produire, le Front national se hisse en tête des suffrages dans 6 régions sur 13 avec 6 millions d’électrices et électeurs.

Notre association Femmes solidaires, mouvement féministe, laïque, d’éducation populaire est en état de choc. Nous, nées il y a 70 ans de la victoire contre le fascisme et issues des comités féminins de la Résistance, connaissons les réelles intentions du FN et son double discours. Si le Front national se défend aujourd’hui d’appartenir à l’extrême droite française, nous savons que cette imposture sera malheureusement démasquée s’il gouverne demain. Elles et ils renverront les femmes dans leur foyer, plébisciteront des politiques natalistes et écarteront les femmes de toute maitrise de leur fécondité notamment en déremboursant l’IVG et en supprimant toute subvention aux centres de planification comme annoncé par l’une de ses cheffes de file, Marion Maréchal Le Pen.

Nous appelons les femmes, où qu’elles se trouvent, à se mobiliser pour faire barrage au Front national par les moyen qu’elles jugeront les plus opportuns : le tout premier étant de faire reculer le vote FN lui même. Nous savons combien dans certaines régions, il sera difficile pour elles de choisir entre une droite extrême et l’extrême droite.

Cette situation n’est pas un hasard ou une gageure de l’histoire de notre pays, elle s’inscrit dans une progression régulière de l’extrême droite qui n’a pu être enrayée par une offre politique crédible. Le vote FN est avant tout un vote de rupture, il doit être analysé comme tel par les dirigeant-es politiques de notre pays dont la responsabilité est immense.

Femmes solidaires va redoubler d’efforts pour rassembler les femmes de notre pays afin qu’elles ne s’isolent pas davantage. Nous appelons notamment à un front républicain pour combattre ces idéologies de la peur et réaffirmons haut et fort le message lancé au lendemain des attentats du 13 novembre dernier :

Notre position est sans équivoque : ni les extrémismes religieux, ni l’extrême droite : nous voulons vivre libres.

mercredi 25 novembre 2015