vendredi 27 février 2015

Exposition "C'est mon genre" à la MJC Duchère

Du 2 au 13 mars, vous pouvez découvrir l'exposition "C'est mon genre" de Femmes solidaires et Clara-magazine à la MJC Duchère dans le 9ème arrondissement de Lyon.

Tous les détails sont disponibles ici.

lundi 26 janvier 2015

Porte ouverte

Nous vous attendons samedi 31 janvier de 14h à 17h dans notre local, 218 rue Garibaldi à Lyon.

Venez nous rencontrer, échanger et découvrir les engagements de notre association, ses actions ainsi que son journal Clara-magazine et des expositions sur les droits des femmes, l'égalité, les stéréotypes sexistes...

 

mercredi 14 janvier 2015

Vernissage de l'exposition ça nous est égales

Nous vous invitons vendredi 16 janvier à 18h à la MJC Laënnec-Mermoz, 21 rue Genton, dans le 8ème arrondissement, à venir découvrir la nouvelle exposition de notre association :


La présentation sera suivie d'une représentation de la pièce "Fille de" par le théâtre du Grabuge.

samedi 10 janvier 2015

Le combat pour la laïcité continue

Le combat pour la laïcité continue aujourd’hui, demain, après-demain…

L’attentat meurtrier du 7 janvier 2015 qui a visé les journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo dont Charb, Cabu, Tignous, Wolinski, Honoré et Bernard Maris est une attaque au cœur de la résistance à l’extrémisme religieux. Malheureusement, ce crime terroriste vient juste d’ouvrir les yeux de ceux et celles qui avaient l’outrecuidance depuis des années de qualifier ces « insoumis », ces « libres penseurs » de racistes, d’islamophobes et de laïcards.

Le combat mené par Charlie Hebdo n’est pas seulement celui pour la liberté d’expression mais aussi celui pour la réaffirmation de la liberté de conscience de chacun et chacune en République. Ces deux libertés fondamentales, piliers de la démocratie sont inaliénables et ne peuvent souffrir d’aucun accommodement au nom de quelque croyance ou religion que ce soit.

Femmes solidaires et Clara-magazine rendent hommage à leurs camarades tombés sous les balles de l’obscurantisme religieux et expriment leur solidarité envers les familles et proches de ces victimes de la barbarie.

Le combat pour la laïcité continue aujourd’hui et devra être mené de façon encore plus déterminée demain, après-demain et dans les mois et années qui viennent. Il ne doit pas s’essouffler et nous ne devons pas le perdre de vue. C’est celui pour lequel sont tombés ces hommes et cette femme : occulter ce combat, ce serait les tuer une seconde fois. C’est le sens de notre participation à la marche silencieuse du dimanche 11 janvier 2015.

Dans le monde, les femmes demeurent les premières victimes des archaïsmes et fanatismes religieux. Elles savent que la laïcité est le seul cadre politique dans lequel peut se construire l’égalité et donc la liberté. Féministes, éprises de liberté pour notre corps et notre pensée, la laïcité est notre combat.