jeudi 9 juin 2016

Les droits des femmes sont universels


Hier soir, des militantes de notre association sont allées à la rencontre du public place Jean Macé pour échanger sur l'universalité des droits des femmes.

Notamment, le droit pour chacune, partout dans le monde, de vivre sans violence, d'accéder à l'éducation et à la santé, de choisir sa vie, sa-son conjoint-e, d'avoir ou non des enfants, de ne pas vivre dans la pauvreté ou la précarité économique,...

vendredi 29 avril 2016

samedi 16 avril 2016

Matinée débat sur le thème des femmes migrantes

Nous vous proposons de participer à la prochaine matinée débat que nous organisons samedi 23 avril de 9h30 à 12h.

Le thème de cette matinée est celui des femmes migrantes.

Nous serons accuelli-es par le Centre Social Moulin à Vent, 47-49 rue Professeur Roux, à Vénissieux.

jeudi 14 avril 2016

Message à l'occasion du décès de Jeannette Colombel

Nous venons d’apprendre le décès de Jeannette Colombel, c’est une page de notre histoire qui s’éteint.

Femme résistante, engagée dans la lutte des femmes pendant et après la deuxième guerre mondiale et l'occupation, elle fut l’une des premières à fonder et à organiser sur le département le grand mouvement qui deviendra l’UFF (Union des Femmes Françaises). Quand on lit ses livres – autobiographique sur cette période « Les Amants de l’ombre » et « La nostalgie de l’espérance » qui retracent cette période - on ressent toute la fougue des femmes de cette époque, leur volonté, leur détermination dans le changement qu’elles souhaitaient au sortir de l’occupation.
Elle sera également la secrétaire de Marie-Claude Vaillant Couturier à la FDIF (Fédération Internationale Démocratique des Femmes).

J’avais rencontré Jeannette lors des 50 ans de l’UFF en 1995 et nous avions échangé sur l’histoire de l’UFF, sur la place des femmes. Elle m’a beaucoup appris sur notre histoire. Quelques années après nous avions échangé sur le féminisme et sur ses désaccords avec des positions qu’elle ne partageait plus avec notre mouvement avec lequel elle avait pris ses distances. Nous discutions aussi des enfants, des petits-enfants, de la Corse qu’elle aimait et dont elle en écrira un livre.

Elle reste pour nous une femme de conviction, une militante de la paix, une passionnée dans les engagements, une philosophe qui a apporté un regard particulier sur la conception de la place des femmes dans la société. J’en garde des souvenirs enrichissants.

A ses enfants, ses petits-enfants au nom des Femmes solidaires nous présentons nos sincères condoléances.

Denise Margery
Présidente de Femmes solidaires du Rhône

Disparition de Maya Surduts, le mouvement des femmes est en deuil


Une profonde tristesse vient de nous assaillir à la nouvelle de la disparition de notre amie Maya Surduts porte-parole du CNDF mais aussi présidente de la CADAC. Les mots nous manquent tant nous sommes en état de choc. Maya incarnait la lutte des femmes et savoir qu’elle n’est plus est presque une abstraction.

Le mouvement Femmes solidaires partage l’ensemble des valeurs que Maya défendait depuis son enfance, en premier lieu le refus du racisme, de l’antisémitisme et du fascisme qui faillit couter la vie à sa famille durant la seconde guerre mondiale. Puis le droit à disposer de son corps qui fut la clé de voûte de toutes les actions militantes dans lesquelles Maya déploya son énergie. Pionnière dans la lutte pour l’avortement auquel elle consacra la majeure partie de sa vie militante, Maya ne se résigna jamais aux diktats politico-religieux qui emprisonnent les femmes. Abolitionniste, elle nous quitte une semaine jour pour jour après l’adoption de la loi pour la pénalisation des clients prostitueurs, loi pour laquelle elle s’était beaucoup mobilisée. Avec Femmes solidaires les discussions furent toujours franches, le dialogue jamais interrompu et beaucoup d’entre nous ont appris au contact de cette grande militante dont les actes étaient toujours portés par une réflexion exigeante sur les enjeux de son époque. Enfin elles furent, avec son amie Suzy Rojtman, pour qui nous avons une pensée, à l’avant-garde de la lutte contre les violences faites aux femmes portant des années durant l’ambition d’une loi-cadre contre ces violences quand celle-ci était inenvisageable par le monde politique.

Nous nous souviendrons des colères de Maya, ces colères qui ne duraient jamais très longtemps, mais dont les raisons profondes portaient souvent les grands combats émancipateurs pour les femmes. Enfin l’irrévérence de Maya nous manquera, cette irrévérence qui nous lâche à l’âge adulte et que Maya conserva jusqu’à son dernier souffle. Il ne s’agissait pas de plaire mais de convaincre, il ne s’agissait pas de complaire mais de rester juste et fidèle à la cause des femmes, et toujours avec une grande élégance.

Sabine Salmon, Présidente Nationale de Femmes solidaires
et les militantes du mouvement Femmes solidaires

mardi 12 avril 2016

Soutien au droit à l'IVG en Pologne

Les militantes de Femmes solidaires au rassemblement d'hier soir à Lyon pour le droit à l'IVG en Pologne :

vendredi 8 avril 2016

#stopvioldjibouti

Le soutien des Femmes solidaires du Rhône aux femmes djiboutiennes en grève de la faim pour la justice et contre l'impunité :