samedi 30 juin 2012

Réunion avec la Ministre des Droits des Femmes

photo : C. Rousset
 
Lors de cette réunion réunion de travail de près d'une heure et demie, en comité restreint, sur le thème du projet de loi relatif au harcèlement sexuel avec Mme Demontès, Sénatrice du Rhône, Mme Crozon, Députée du Rhône, Mme Rabatel, Adjointe au Maire de Lyon en charge notamment de l'égalité femmes-hommes et Mme Daures, Déléguée régionale aux Droits de Femmes et à l’Égalité. 

Étaient aussi présentes plusieurs représentantes d'associations de défense des droits des femmes et de promotion de l'égalité femmes-hommes.
 
Cette réunion a été l'occasion pour notre association de présenter son point de vue sur le projet de loi et de faire des propositions d'amélioration du texte.

vendredi 29 juin 2012

Rencontre avec la Ministre des Droits des Femmes dans nos locaux

Ministre des Droits des femmes, Porte-parole du Gouvernement

a le plaisir de vous convier à une rencontre d’échange et dialogue autour du projet de loi relatif au harcèlement sexuel

En présence de
Madame Pascale Crozon, Députée du Rhône
Madame Christiane Demontès, Sénatrice du Rhône
Madame Thérèse Rabatel, Adjointe au Maire de Lyon, déléguée à l’égalité femmes-hommes, aux temps de la ville et aux handicaps.

Ce vendredi 29 juin de 15h30 à 16h45

Dans les locaux de l’association « Femmes Solidaires »

218, rue Garibaldi Lyon 3e

Cette rencontre sera suivie de la signature par Mme la Ministre du 1er plan régional stratégique en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes de Rhône-Alpes

Préfecture du Rhône
106, rue Pierre Corneille, Lyon 3e 

jeudi 28 juin 2012

Promouvoir et médiatiser le sport féminin : l’appel du Snep-FSU signé par Femmes solidaires

Le site d’information en ligne, egalité-infos.fr, revient sur l’appel du Snep-FSU pour promouvoir la pratique sportive féminine. 

Nina Charlier, responsable de la commission Mixité, Egalité, Femmes du Snep-FSU explique les enjeux de l’appel et rappelle que Femmes solidaires est parmi les premier-es signataires.

L'article est disponible ici.

mercredi 27 juin 2012

Rassemblement pour obtenir une loi efficace contre le harcèlement sexuel


Ce rassemblement est une initiative unitaire à l’appel du Planning Familial 69, Femmes Solidaires Rhône, Osez le Féminisme 69 et avec le soutien de Sud Education, NPA, Gauche Unitaire...

mardi 26 juin 2012

Femmes solidaires soutient la déclaration de la Ministre des Droits des Femmes

Femmes solidaires salue avec respect la déclaration de Madame la Ministre des Droits des Femmes qui souhaite se donner les moyens d’abolir le système prostitueur.

Tout comme Madame Vallaud-Belkacem qui déclare que « les prostituées, (…) sont d’abord des victimes de violences de la part des réseaux de proxénètes », Femmes solidaires a toujours fermement affirmé que la prostitution est une violence faites aux femmes et s’est toujours positionnée pour l’abolition du système prostitueur dont les femmes sont les premières victimes.

La détermination de Madame Najat Vallaud-Belkacem à lutter contre ce fléau est dans la droite ligne de la position du parlement le 6 décembre dernier qui a réaffirmé la position abolitionniste de la France.
L’abolition du système prostitueur participe de l’égalité entre les femmes et les hommes et, forte de cette conviction, Femmes solidaires s’engage à apporter son soutien et son expérience à tout travail qui visera à abolir cette violence.

lundi 11 juin 2012

Turquie : Appel à la solidarité nationale et internationale


Femmes solidaires a été alertée par des féministes turques de la remise en cause du droit à disposer de son corps.

Comparant l’avortement à un crime, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan compte restreindre les conditions d’interruption volontaire de grossesse. Avec la collaboration du ministre de la santé, il cherche à réduire le délai de l’Ivg à quatre semaines, au lieu de dix, ce qui rend sa pratique quasiment impossible. Il met aussi en cause la césarienne qui diminuerait la fertilité et fait pression pour que chaque femme ait au moins trois enfants. 

A la suite de ces évènements, nous souhaitons manifester notre très grande inquiétude. Sans cesse remis en cause et menacé à travers le monde, le droit à disposer de son corps est un droit fondamental. Il faut dépasser le stade de la vigilance pour agir. Si la Turquie régresse sur ce droit là, ce sont toutes les femmes de la région qui seront touchées et les idées conservatrices s’en trouveront renforcées. Notre solidarité avec les féministes turques est donc profonde. 

Nous souhaitons interpeller le gouvernement français sur cette situation inacceptable. Il faut agir sur la scène européenne et internationale pour préserver les droits des femmes turques et de toutes les femmes.

Le journal indépendant  Bianet a lancé une campagne intitulée "mon corps, ma décision". Des photos de femmes et d'hommes posant avec différents slogans sont recueillies sur le site benimkararim (signifiant « ma décision »). Femmes solidaires appelle vivement toutes celles et tous ceux qui le peuvent à participer à cette campagne. 

Une pétition est aussi en ligne ici