jeudi 30 septembre 2010

Non, Monsieur Woerth, la réforme des retraites ne sera pas une avancée pour les femmes !

Face à la prise de conscience grandissante dans notre pays de l’impact très négatif et inégalitaire pour les femmes de la réforme des retraites, le gouvernement, et en particulier le Ministre du Travail, essaie de nous faire croire que ce n’est pas le cas.

Pourtant, aucune solution n’a été proposée pour améliorer le pourcentage de femmes touchant leur retraite à taux plein (40% contre 85% des hommes). Au contraire, on nous explique qu’il est nécessaire de repousser à 67 ans l’âge d’attribution de la retraite à taux plein. Qui seront les plus touchés par cette mesure ? Les femmes !

De même, alors que le montant moyen mensuel perçu par les femmes à la retraite est inférieur de 38% à celui perçu par les hommes car elles sont plus touchées par les emplois précaires, les interruptions de carrière et/ou le temps partiel subi, il n’y aucune proposition pour changer la situation !

Femmes solidaires demande donc que la réforme des retraites soit revue notamment par :
- le maintien à 65 ans de l’âge d’attribution de la retraite à taux plein,
- la revalorisation des pensions les plus basses,
- l’assurance d’une retraite décente pour les personnes ayant eu de bas salaries pendant une grande partie de leur carrière,
- la prise en compte du congé parental dans le calcul de la durée de cotisation,
- la révision du mode de calcul de la retraite, préconisée par la Halde, en prenant en compte les 100 meilleurs trimestres plutôt que les 25 meilleures années.


Femmes solidaires appelle aussi à participer samedi 2 octobre aux manifestations partout en France pour la défense d’un système de retraite juste et égalitaire pour toutes et tous.

mardi 28 septembre 2010

Rassemblement pour la défense de l'IVG

Enterrement de l’Hôtel de Dieu
Défense de l’avortement et de l’hôpital public
Manifestation le 1er octobre à 18h30 à Lyon
Départ Place Bellecour

mardi 21 septembre 2010

Appel à manifester

Femmes solidaires du Rhône appelle à participer à la manifestation du jeudi 23 septembre à Lyon contre la réforme des retraites.

Nous ne pouvons accepter une réforme maintenant l'inégalité entre les femmes et les hommes !

mercredi 15 septembre 2010

Forum des associations




Retrouvez-nous au Forum des associations organisé par la mairie du 3ème arrondissement de Lyon

Samedi 18 septembre

Place Guichard

de 10h à 17h

vendredi 3 septembre 2010

La réforme des retraites proposée par le gouvernement maintient l’inégalité entre les femmes et les hommes

Le projet de réforme des retraites, qui va être discuté à partir du 7 septembre à l’Assemblée Nationale, ne remet pas en cause l’aspect inégalitaire du système actuel, fruit d’un monde du travail discriminatoire et défavorable aux femmes.

Rien n’est proposé pour améliorer le pourcentage de femmes touchant leur retraite à taux plein (40% contre 85% des hommes) ou le montant de cette retraite (1 020 euros mensuel brut en moyenne contre 1 636 euros pour un homme soit 38% de plus) !

Femmes solidaires demande aux députés et aux sénateurs d’agir notamment sur les points suivants :

- le maintien de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans,

- le retrait du passage à 67 ans de l’âge d’attribution de la retraite à taux plein car ce sont majoritairement les femmes qui seront touchées et appauvries par cette mesure,

- la revalorisation des pensions les plus basses versées principalement aux femmes,

- l’assurance d’une retraite décente pour les salarié-e-s ayant eu de bas salaries pendant une grande partie de leur carrière,

- la sauvegarde des avantages familiaux,

- la prise en compte dans le calcul des retraites de la pénibilité du travail dans toutes les professions comme, par exemple, pour les hôtesses de caisse, ouvrières ou personnes chargées de travaux de ménage qui souffrent de maladies professionnelles liées aux gestes répétitifs.


Femmes solidaires appelle à participer mardi 7 septembre prochain aux manifestations partout en France pour la défense d’un système de retraite juste et égalitaire pour toutes et tous.